Monitoring the plant epiphyte Methylobacterium extorquens DSM 21961 by real-time PCR and its influence on the strawberry flavor

Download
  1. Get@NRC: Monitoring the plant epiphyte Methylobacterium extorquens DSM 21961 by real-time PCR and its influence on the strawberry flavor (Opens in a new window)
DOIResolve DOI: http://doi.org/10.1111/j.1574-6941.2010.00942.x
AuthorSearch for: ; Search for: ; Search for: ; Search for: ; Search for: ; Search for: ; Search for: ; Search for:
TypeArticle
Journal titleFEMS Microbiol Ecol.
Volume74
Issue1
Pages136145; # of pages: 10
SubjectBacteria; bio; biosynthesis; Biotechnology; Cells; In Vitro; Methylobacterium extorquens; PCR; Plants; Quantification; Vitro
AbstractOutre son influence sur la croissance et la santé des végétaux, les bactéries associées aux végétaux influent sur la qualité des fruits. Les bactéries méthylotrophes peuvent stimuler la biosynthèse de composés à saveur de fraise in vitro, surtout les deux composés furanoïdes 2,5 diméthyl 4 hydroxy 2H furanone (DMHF) et 2,5 diméthyl 4 méthoxy 2H furanone. Dans le présent article, nous faisons état du choix et de la caractérisation de la bactérie Methylobacterium extorquens DSM 21961, une souche capable d’accroître le contenu en furanone dans la plante cultivée en serre. Pour suivre la colonisation des fraisiers, on a mis au point un système de quantification propre à la souche M. extorquens DSM 21961. Ces travaux ont permis de montrer la spécificité, la linéarité et la limite de quantification du système et de démontrer une application réussie dans le cas d’une expérience de suivi de M. extorquens DSM 21961 sur des feuilles de fraisiers cultivés en serre. De plus, le dosage du DMHF dans les fraises par chromatographie en phase gazeuse indique une biosynthèse accrue de ce composé dans les fraisiers. Le comportement de colonisation, analysé par microscopie confocale à balayage laser au moyen de cellules marquées d’une protéine à fluorescence verte, révèle une forte colonisation sur les faces supérieure et inférieure des feuilles et une accumulation de bactéries spécifiquement sur les trichomes. Ces résultats appuient une application biotechnologique de cet agent rehausseur de saveur prometteur.
Publication date
LanguageEnglish
AffiliationNational Research Council Canada (NRC-CNRC); NRC Biotechnology Research Institute
Peer reviewedYes
NRC number52756
NPARC number16225336
Export citationExport as RIS
Report a correctionReport a correction
Record identifier021337c6-d667-49a6-be30-39e51f05087c
Record created2010-11-05
Record modified2016-05-09
Bookmark and share
  • Share this page with Facebook (Opens in a new window)
  • Share this page with Twitter (Opens in a new window)
  • Share this page with Google+ (Opens in a new window)
  • Share this page with Delicious (Opens in a new window)
Date modified: