Résistance au cisaillement des murs à ossature de bois

Download
  1. (PDF, 3 MB)
  2. Get@NRC: Résistance au cisaillement des murs à ossature de bois (Opens in a new window)
DOIResolve DOI: http://doi.org/10.4224/21273268
AuthorSearch for:
TypeTechnical Report
Series titleNote sur la construction; no. 61F
ISSN0830-8268
Physical description15 p.
AbstractDepuis plus de cinquante ans, plusiers organismes ont effectué des essais de déformation diagonale de murs à ossature de bois afin de déterminer leur résistance au cisaillement. La résistance des murs à la déformation diagonale dépend des revêtements intérieur, intermédiaire et extérieur. Cette question est étudiée ici dans le contexte des essais canadiens qui ont abouti à la suppression des exigences du code du bâtiment en matière de contreventement et de revêtement. La comparaison des résultats des essais canadiens et américains révèle que l'on s'entend assez bien sur certains matériaux, mais beaucoup moins d'autres. On décrit les contraintes admissibles en cisaillement déterminées dans les codes modèles du bâtiment aux États-Unis. On décrit aussi des modèles mathématiques pour calculer la résistance à la déformation diagonale à partir de le résistance des attaches aux efforts transversaux. Finalement, on fait mention d'aides à la conception pour le calcul de la résistance au cisaillement des murs à ossature de bois.
Publication date
PublisherConseil national de recherches Canada
LanguageFrench
AffiliationNRC Institute for Research in Construction; National Research Council Canada
Peer reviewedNo
NPARC number21273268
Export citationExport as RIS
Report a correctionReport a correction
Record identifier6f1e97d0-ee3f-49c1-bb66-215801fb747a
Record created2015-01-05
Record modified2016-10-03
Bookmark and share
  • Share this page with Facebook (Opens in a new window)
  • Share this page with Twitter (Opens in a new window)
  • Share this page with Google+ (Opens in a new window)
  • Share this page with Delicious (Opens in a new window)