Les couvre-joints pour toitures multicouches

Download
  1. (PDF, 484 KB)
AuthorSearch for:
TypeIssue
Series titleDigest de la construction au Canada; no. 69F
ISSN0701-5267
Physical description7 p.
SubjectMoisture performance
AbstractLes principes à suivre pour le dessin des couvre-joints des couvertures ont été illustrés ci-dessus. Les experts ont recommandé de libérer les relevés de tout lien rigide avec les ouvrages traversant le toit, et les bandes métalliques de solin seront séparés du revêtement de couverture; les bandes de solin égoutteront l'eau et seront libres à leur extrémité inférieure pour prévenir tout gauchissement ou cassure. On ne peut bien entendu séparer le dessin des couvre-joints de celui des murs du bâtiment ou de la toiture. Le toit, par exemple, doit être incliné pour permettre l'écoulement des eaux, et les murs seront concus pour décourager l'infiltration de la pluie. Le maître d' oeuvre, pour toutes ces raisons, devra étudier dans tous ses détails l'ensemble des mesures de lutte contre la péné tration des eaux.
PublisherDivision of Building Research. National Research Council Canada
LanguageFrench
AffiliationNRC Institute for Research in Construction; National Research Council Canada
NoteAlso available in English : Flashings for membrane roofing
Peer reviewedNo
IdentifierCBD-69F
NRC number1038
NPARC number20326954
Export citationExport as RIS
Report a correctionReport a correction
Record identifierf043c5cb-db69-4d8c-ada8-bca1006bedbf
Record created2012-07-18
Record modified2016-05-09
Bookmark and share
  • Share this page with Facebook (Opens in a new window)
  • Share this page with Twitter (Opens in a new window)
  • Share this page with Google+ (Opens in a new window)
  • Share this page with Delicious (Opens in a new window)