Degradation of polycarbonate sheeting on outdoor exposure. Relationship between changes in molecular weight and tensile properties

Télécharger
  1. (PDF, 1 Mo)
  2. Obtenir@CNRC : Degradation of polycarbonate sheeting on outdoor exposure. Relationship between changes in molecular weight and tensile properties (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
AuteurRechercher : ; Rechercher :
TypeArticle
Titre de la revueMateriaux et constructions. Materials and Structures
ISSN0025-5432
Volume10
Numéro58
Pages197204; nbre. de pages : 8
Sujetpolycarbonate; weathering; glazings; crackings ( breaking); fracture strength; solar radiation; polycarbonate; action des intemperies; vitrage; fissuration; resistance a la fracture; rayonnement solaire; resistance a la traction
RésuméCet article décrit des études menées conjointement afin d'aider à la compréhension du mécanisme de cette microfissuration et de déterminer l'effet de l'exposition aux intempéries sur la résistance à la rupture du PC. On a étudié les modifications du poids moléculaire déterminées par chromatographie sur couche mince et les propriétés en traction du PC durant son exposition aux intempéries et à diverses ambiances artificielles. Les résultats montrent que, au cours de l'exposition aux intempéries, la couche superficielle irradiée du PC subit une réduction de poids moléculaire donnée par la hauteur de pics de distribution du poids moléculaire du fait d'une réaction de rupture de chaîne provoquée par le rayonnement ultraviolet. Les conditions de température et d'humidité n'influencent pas notablement ces modifications. En outre, l'allongement à la rupture et la contrainte de traction à la rupture diminuent, ce qui montre que l'exposition aux intempéries rend le PC moins ductile et plus susceptible à la rupture lorsqu'il est sollicité. Enfin, on a constaté que le PC doit être soumis à des sollicitations alternées pour que la microfissuration se produise. On a constaté que le poids moléculaire donné par la hauteur de pic correspondait avec la diminution des propriétés en traction tout le long de la période d'exposition. Ainsi, la microfissuration de surface des feuilles de PC exposées aux intempéries est attribuée à une combinaison de diminution de la contrainte à la rupture en traction et d'allongement à la rupture de la couche supérieure, par l'effet du rayonnement ultraviolet et de sollicitation alternée principalement due aux variations de température.
Date de publication
Langueanglais
AffiliationInstitut de recherche en construction du CNRC; Conseil national de recherches Canada
Publications évaluées par des pairsOui
IdentificateurDBR-P-741
Numéro du CNRC16318
2832
Numéro NPARC20373815
Exporter la noticeExport en format RIS
Signaler une correctionSignaler une correction
Identificateur de l’enregistrement981b5da4-9f4d-4732-b561-810f754f39bf
Enregistrement créé2012-07-23
Enregistrement modifié2016-05-09
Mettre en signet et diffuser
  • Partagez cette page avec Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partagez cette page avec Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partagez cette page avec Google+ (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partagez cette page avec Delicious (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
Date de modification :